PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



LA WALKING BASS BLUES AU PIANO

Déjà abordée dans la leçon Basse marchante avec trois accords, la construction d’une walking bass (ou ligne de basse) va être ici développée pour convenir à une grille de blues. Le principe de base reste le même que pour la leçon précédente, avec toutefois une plus grande liberté concernant le choix des notes. Tout dépend des limites et des objectifs que l’on se fixe. Il est possible de suivre au plus prés le développement des notes de l’accord ou de s’en écarter pour créer de la dissonance.



LES DIFFÉRENTES ÉTAPES...


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


En appliquant les règles suivantes, il vous sera facile de développer une walking bass classique, mais efficace, sur une grille de blues en 12 mesures.


1 – LE CHOIX DES NOTES

1er temps : jouer la fondamentale sur le premier temps de chaque mesure.

2e et 3e temps : vous avez deux possibilités. La première consiste à utiliser la tierce, la quinte et la septième de l’accord, et la seconde, de jouer des notes appartenant à la gamme relative à l’accord dans le mode majeur ou blues (pour en savoir plus suivre les cours sur les modes). Cas des mesures 2, 6 et 9 de la première grille.

  • Mesure 2 : utilisation de la note do sur le 2e temps.
  • Mesure 6 : utilisation de la note sol sur le 3e temps.
  • Mesure 9 : utilisation de la note la sur le 2e temps.

4e temps : Utiliser la note chromatique supérieure ou inférieure pour chaque mesure (notes encerclées sur la partition).


POUR ALLER PLUS LOIN

Dans la mesure du possible, éviter de répéter le même développement mélodique d’une mesure à l’autre. Nous ne sommes pas en face d’une ligne de basse de type boogie-woogie !

Varier votre approche. N’utilisez pas de façon systématique la note chromatique sur le 4e temps de chaque mesure. Vous pouvez utiliser à sa place :

  • Une note répétée. Exemple grille A : remplacer la note si de la 4e mesure par un do.
  • Une des notes de l’accord. Exemple grille A : remplacer la note si de la 1ère mesure par la fondamentale fa ou la tierce la.

L’utilisation de la note chromatique peut aussi se placer sur un autre temps. Exemple grille B : la note ré bémol sur le 2e temps de la douzième mesure.

Quand un même accord se prolonge sur plusieurs mesures, jouer alternativement la fondamentale et la quinte sur le premier temps. Exemple grille B : notes fa et do sur les quatre premières mesures (accord F7).


2 – L’AMBITUS

Développer votre ligne de basse sur au moins une octave et demi. C’est le minimum pour apporter des variations à votre ligne de basse et une certaine ampleur sonore.


3 – LE DOIGTÉ

Il vous faudra prendre l’habitude de développer un doigté adapté à l’enchaînement des accords. Ce doigté ne sera pas toujours académique. C’est-à-dire qu’il ne reposera pas forcément sur le doigté d’apprentissage classique des gammes.


4 – LA MISE EN PRATIQUE

A la base, une walking bass ne s’écrit pas car elle repose sur de l’improvisation. Pour faciliter l’accès à cette pratique, voici quelques conseils que je vous engage à suivre…

Dans un premier temps, mettez en application la réalisation de plusieurs walking bass par écrit. Vous pouvez vous baser sur les deux exemples de cette page pour les construire. Cette étape vous permettra d’approfondir vos réflexions et de comprendre le rapport entre le choix des notes et le résultat sonore. Grâce à l'écriture, vous pourrez aussi réfléchir au doigté et le corriger en conséquence. Parfois, vous n'aurez pas d'autre choix que de placer le pouce sur des touches noires. N'en soyez pas étonné !

Dans un second temps, apprenez à développer une vision décomposée des notes de chaque accord. Visuellement, vous devez être en mesure de voir PAR AVANCE les notes qui composent l’accord suivant. Il faut anticiper ce qui va suivre. C’est un exercice qui ne peut s’acquérir que par la pratique.

Ne pas oublier que le développement des notes de chaque accord se joue en montant, mais aussi en descendant (renversement). C’est un exercice de technique pianistique redoublé d’un travail mnémotechnique. Nos cours en ligne sur l’harmonie vous permettrons d’aborder sereinement l’étude des accords dans cet esprit.


5 - POURSUIVRE LA MISE EN PRATIQUE

Vous venez d'avoir dans cette leçon gratuite un aperçu du travail technique d'une walking bass adaptée au blues. Pour poursuivre et comprendre plus en détails toutes les possibilités qu'offre ce type de jeu, nous vous conseillons vivement de suivre le cours en ligne CREER UNE WALKING BASS BLUES. Dans ce cours, vous trouverez de nombreux exemples accompagnés de commentaires précieux.

  par ELIAN JOUGLA