PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



LE SOLFÈGE DU DEBUTANT (1) : LA PORTÉE,
UNE HISTOIRE DE LIGNES ET D'INTERLIGNES

Avant que vous ne cherchiez à connaître les différents signes d’écriture utilisés en musique comme les notes, les altérations ou la mesure, il en existe un sans qui rien ne serait possible : LA PORTÉE.


LA PORTÉE, LE SUPPORT INDISPENSABLE

C’est souvent par la connaissance de la portée que commence l’apprentissage de la musique, puisque le fonctionnement de la grande majorité de signes musicaux dépend de sa présence.

Comprendre le rôle tenu par la portée est extrêmement simple. Toutefois, il est bon de préciser quelques points importants.


1 - LE SON


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Le premier rôle joué par la portée est de permettre la lecture de la musique écrite. Sur elle, viennent se positionner des notes qui sont en réalité la transcription de sons. Ceux-ci répondent à plusieurs critères consécutifs. Ils sont au nombre de trois : la hauteur, l’intensité et le timbre. Ces trois caractéristiques donnent pour chaque note son caractère unique. Seul la hauteur et l’intensité de la note peuvent s’écrire sur une portée. L’intensité s’écrira grâce à des signes dit d’accentuation (forte, legato, marcato…), des points, et des indications de nuances (piano, mezzo forte, forte…) venant en complément de la note écrite sur la portée.

LES CARACTERISTIQUES D'UN SON

2 – LIGNES ET INTERLIGNES

La portée est composée de 5 lignes et 4 interlignes. On compte toujours les lignes comme les interlignes de bas en haut. La première ligne sera donc la ligne inférieure (première ligne), tandis que la ligne supérieure sera la cinquième.




3 – HAUTEUR DE LA NOTE ET SON DE LA NOTE

La position d’une note sur la portée détermine la hauteur du son.

Plus une note sera aiguë, plus elle s’écrira sur la partie haute de la portée, et inversement.

U

4 – L’EMPLACEMENT DES SILENCES

Les silences occupent une position particulière sur la portée. Par exemple, la pause se placera sous la 4e ligne, tandis que la demi-pause sera sur la 3e ligne. Les autres signes (soupir, demi-soupir) se placeront au centre de la portée. A noter qu’il existe des cas particulier d'écriture qui obligent de déplacer les silences en dehors de la portée dans le but de faciliter le déchiffrage et l'interprétation de la partition.

5 – L’EMPLACEMENT DES CLÉS

Leur présence est indispensable (sauf pour les percussions) et hautement stratégique, car d’elles dépendent les noms attribués aux notes. Voir LES CLÉS EN MUSIQUE

  par ELIAN JOUGLA

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !

L'AVIS DES INTERNAUTES

nom : Stéphane
message : exactement mon souhait de bien jouer au piano (posté le 19/11/2017)

nom : thomas edison nguimbous
message : Fort édifiant...vraiment ! Merci (posté le 08/07/2016)

nom : katzir
message : genial ! exactement ce que je cherchais ! (posté le 04/05/2015)