PIANOWEB.fr    " Espace Dossiers "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

DOSSIERS DIVERS



TECHNICIEN ACCORDEUR DE PIANO, PRÉSENTATION DU METIER

Si le technicien de piano fabrique, répare ou entretient, l'accordeur de piano, lui, veille à leur qualité sonore. Il est souvent travailleur indépendant et il intervient au domicile des particuliers ou dans les magasins. Il contrôle la position des marteaux, le jeu des mortaises, la tension des cordes, l'enfoncement des touches… avant tout le toucher, le son doit convenir à l'artiste ou au client.


COURTE PRÉSENTATION DU PIANO

Dans un piano les cordes sont appuyées sur une table d'harmonie (fine membrane de bois) grâce à un chevalet. Les cordes sont mises en vibration par un marteau actionné par le pianiste au moyen d'un clavier (d'où le nom d'instrument à cordes frappées), ensuite la vibration est transmise à la table, qui l'amplifie.

La large tessiture du piano (sept octaves et plus) couvre la quasi-totalité du spectre sonore utilisé par les compositeurs.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.pianoweb.fr". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "pianoweb.fr"


Son côté "percutant" et sa totale polyphonie, lui confèrent des ressources musicales dans de nombreux styles de musique. Sa richesse sonore n'est rendue possible que par une multiplication et une diversité des pièces qui rentrent dans sa fabrication.

Un piano contient plusieurs milliers de pièces qui utilisent des matériaux aussi divers que le bois, l'acier, le cuir, le feutre, le cuivre, le laiton, etc. Sur un piano, ce sont environ 220 cordes qui exercent une tension de plusieurs tonnes sur un cadre et une pression de 250 kg sur la table ; autant dire que la qualité des matériaux employés et la fabrication doivent être irréprochables. C'est ce qui explique la nécessité de faire intervenir un technicien compétent lors de l'entretien ou de la réparation de votre piano.


LA CONNAISSANCE DU MÉTIER D'ACCORDEUR

La facture instrumentale fait depuis pas mal d'années coexister artisanat et industrie, techniques de pointe et tradition. C'est d'autant plus vrai pour l'orgue, instrument complexe, faisant appel comme pour le piano à de nombreuses techniques : travail du bois, des métaux, des peaux, mais aussi à l'électricité et à l'électronique.

Le métier ou plutôt les métiers liés au piano demandent de nombreuses compétences :

  • Des notions de physique et de mathématiques pour comprendre véritablement le fonctionnement d'un piano.
  • Un apprentissage sur le travail du bois. Il ne faut pas oublier qu'une bonne partie des pièces qui constituent l'instrument sont en bois : la mécanique, le clavier, la table d'harmonie et le meuble.
  • Des connaissances en musique : déchiffrage, solfège et surtout harmonie. Elles sont indispensables pour apprendre à accorder.
  • De la concentration pour parvenir à un travail convenable.
  • Une culture musicale assez bonne pour comprendre les exigences des musiciens.


TECHNICIEN ACCORDEUR, UN MÉTIER QUI ÉVOLUE

Autrefois le réparateur/accordeur de piano était désigné sous le nom de facteur de piano, mais aujourd'hui son activité le désigne comme technicien ou assistant technicien en piano. Ceci se justifiant en France par la disparition de la plupart des marques françaises (Gaveau, Rameau), seul Erard et Playel continuent encore à fabriquer des pianos et par la disparition des ateliers de restauration à grande échelle. Un changement d'appellation de ce métier s'imposait donc.

Le technicien de piano s'occupe principalement de la maintenance et du remplacement des pièces défectueuses quand celles-ci ne peuvent être réparées. Sa place de conseiller en étroite collaboration avec les magasins de vente à tendance à se généraliser. La plupart des pièces de piano (sauf piano haut de gamme) sont aujourd'hui usinées par des machines automatisées. Le coût de revient de certaines réparations par un technicien sur des pianos de bas de gamme n'est pas avantageux pour le particulier. Sauf à restaurer des pianos anciens de marque, il n'est pas intéressant pour un technicien de se lancer dans l'aventure de la fabrication d'un piano.


TROUVER SA PLACE

Les places sont chères. Après avoir obtenu un diplôme CAP ou BMA (voir Les Formations de technicien du piano), votre difficulté consistera à trouver une entreprise ou une petite structure acceptant de prendre un apprenti. Ces structures, par rentabilité, sont souvent polyvalentes : entretien, réparation et vente. L'idéal est d'apprendre auprès d'une unité de fabrication, comme autrefois chez Rameau.

L'apprentissage de ce métier est long, dans le sens où il fait appel avant tout à l'expérience. Au bout de quelques années en entreprise, il n'est pas rare qu'un jeune technicien arrive à créer son propre atelier. C'est avant tout un métier de passionné où les qualités humaines ne manquent pas : dextérité manuelle, patience (accorder est fatiguant nerveusement) et surtout des années d'expériences.


LES PAGES "LES MÉTIERS DU PIANO"