PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

EXISTE-T-IL DES TECHNIQUES POUR COMPOSER ?


LE COURRIER DES INTERNAUTES



Joël

Bonjour, j’aimerais savoir s’il existe des techniques particulières pour composer de la musique sans avoir de notion en solfège ? Un autodidacte passionné.


Piano Web

Vaste question qui ne concerne pas uniquement le musicien autodidacte que vous êtes, mais aussi celui ou celle qui souhaite s’évader de la routine du déchiffrage et, dans ce sens, la composition est un excellent révélateur de votre réel rapport avec la musique, de ce que vous avez compris, intégré et retenu.


LA BONNE ATTITUDE POUR COMPOSER

Dans le domaine de la composition, chacun développe sa propre approche, sa propre technique. Généralement, on comprend vite qu’imiter ou plagier d’autres musiques ne mènent pas très loin, à moins que cela soit un exercice de style pour mieux comprendre certaines subtilités du langage : rythmes, harmonie, structure…

Il est surtout important de faire plusieurs tentatives et surtout ne pas renoncer, même quand le doute s’installe. Il est d'ailleurs légitime de douter de ses capacités. C'est même recommandé pour avancer, à condition bien sûr que le doute ne domine pas le sujet.

Au départ, ne soyez pas trop ambitieux. Restez humble. Il faut réagir par élimination en ôtant les éléments qui, d’après vous, ne cadrent pas et persévérer jusqu’à trouver un enchaînement qui fonctionne. N’oubliez jamais que quand on compose, on est seul face à soi-même. Toute votre responsabilité vous engage !


QUAND LA QUESTION 'TECHNIQUE' NE RIME PAS AVEC 'ORIGINALITÉ'

Vous soulevez la question de savoir s’il existe des techniques particulières pour composer. Si vous employez des "trucs" tels qu'ils circulent actuellement sur le Web à travers quelques vidéos, dites-vous bien qu'il existe de fortes probabilités pour que l'originalité ne soit pas au rendez-vous. Tout dépend de ce que vous cherchez à obtenir, musicalement parlant.

L’auteur Thomas Schlechte, qui a écrit ‘A Pattern Language for Composing Music’, peut par exemple aider le musicien classique (ou pas) dans sa quête en projetant la composition musicale comme une suite de « patterns ». Dans son ouvrage, le « pattern » est un motif harmonique et rythmique qui sert de modèle et qui, mis bout à bout avec d’autres, aide le musicien à composer et à structurer ses idées. La mise en pratique fonctionne un peu comme la fabrication d'une "song" pour boîte à rythmes, sauf qu'ici ce sont les valeurs harmoniques qui assurent le suivi. L’auteur propose un grand nombre d’exemples pratiques que l’on peut transformer et mélanger pour réaliser une musique construite et équilibrée. (A Pattern Language For Composing Music sur ‘Amazon’ - en Anglais).


ABYSS
Un exemple de composition réalisé avec 'A Pattern Language For Composing Music'

Toutefois, quand on soulève la question des "trucs tehniques" ou que l'on s'en remet à un ouvrage même bien conçu, c’est que bien souvent on manque d’inspiration ou que l’on a du mal à poursuivre après avoir trouvé une courte mélodie, une progression harmonique qui conviennent. Bref, un point de départ satisfaisant. Je vous rassure, tous les compositeurs connaissent cela !

L’inspiration ne se commandant pas et en attendant que celle-ci survienne, il est possible de faire diversion en tentant quelques solutions facile à mettre en œuvre.

D'abord, il faut jouer, jouer, jouer... Passer du temps sur l'instrument, et surtout ne pas maudire l’instrument parce que rien ne vient. Parfois, il suffit de changer une ou deux notes dans une mélodie ou de modifier quelques valeurs rythmiques pour que la perception de l'image sonore change du tout au tout. De même, l'inversion de la mélodie apporte de temps en temps des résultats surprenants. Vous pouvez également tester la transposition d’une partie ou modifier l’équilibre accord/mélodie en l'enrichissant ou à l'inverse en l'appauvrissant. Ces quelques pistes suffisent souvent à créer de nouvelles « variations » sans devoir tout repenser ou envoyer tout promener en se disant que l’on est nul.

N’oublions pas non plus qu’à la base, la majorité des compositions reposent sur de l’improvisation et que cette approche ne doit pas être ignorée. Les idées étant volatiles, il est toujours bon de s’enregistrer pour ensuite isoler ce qui retient l’attention et le développer.

Par ELIAN JOUGLA (sur Facebook)


À CONSULTER

APPRENDRE À COMPOSER - DEVENIR COMPOSITEUR

COMMENT NAIT UNE IDÉE MUSICALE, UNE COMPOSITION

COMPOSER UNE MUSIQUE : MÉLODIE ET HARMONISATION

LE COMPOSITEUR ET LA TECHNIQUE LIÉE À LA COMPOSITION

RYTHME, MÉLODIE ET HARMONIE, LES CLÉS DE LA MUSIQUE

ÉCRIRE, COMPOSER UNE MUSIQUE COMMERCIALE


Vous désirez poser une question ? N'hésitez pas à nous écrire !

CONTACT


PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut

Accueil
Copyright © 2003-2022 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales