PIANOWEB.fr    " Espace Média "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LE PIANO AU CINÉMA



SONATE D’AUTOMNE D'INGMAR BERGMAN (LE PIANO AU CINÉMA)

SONATE D'AUTOMNE,
Un film réalisé par Ingmar Bergman (1978)
avec Ingrid Bergman, Liv Ullmann, Lela Nyman et Halvar Bjork.

Musique de Jean-Sébastien Bach, Georg Friedrich Haendel, Robert Schumann et Frédéric Chopin.


SONATE D’AUTOMNE (synopsis)

Eva écrit une lettre à sa mère Charlotte, pianiste concertiste de renommée internationale pour l'inviter à passer un séjour dans sa grande maison de campagne. Sept longues années ont passé. Eve vit avec son mari Viktor, pasteur, et sa jeune sœur Helena, atteinte depuis l'enfance d’un lourd handicap. Le séjour, qui se voulait apaisant pour Charlotte, ne peut éviter aux souffrances enfouies de sa fille de refaire surface. Marquée par la dure expérience d'un enfant mort, sa fille se dit incapable d'amour, y compris envers son mari. La situation se tend quand Eva reproche à sa mère de l’avoir négligée pour sa carrière. Au cours d’une longue nuit d’insomnie, aidée par un verre de vin, la parole se délie entre les deux femmes... Mais le lendemain, une nouvelle fois, Charlotte s'en va avant la date prévue prétextant un concert imprévu…


SONATE D'AUTOMNE (bande annonce)

NB : cette séquence vidéo est proposée dans un but uniquement pédagogique
pour découvrir les différentes facettes liées à la musique.

A PROPOS DE SONATE D'AUTOMNE

La bande annonce du film reflète parfaitement l’atmosphère du film, à la fois pesante et bouleversante. Toute la dramaturgie du film repose essentiellement sur les épaules de Liv Ullmann et d’Ingrid Bergman. Le réalisateur suédois Ingmar Bergman, fidèle à lui-même, s’attarde avec sa caméra sur des visages tendus, graves, mais aussi dans les moments où l’image fait sens par ses silences. Lumière tamisée, décors sobres et dialogues font corps avec des musiques hors du temps, celles de Haendel, de Bach ou de Chopin.

Dans Sonate d’automne, le piano offre sa présence pour accréditer le personnage interprété par Ingrid Bergman, une artiste à la fois distante, sur la défensive, mais aussi très proche comme peut l’être une mère pour sa fille. L’une des séquences où le piano tient une place centrale est celle où, d’abord Eva, puis Charlotte, jouent le Prélude n° 2 en La mineur de Chopin. Dans cette scène, la caméra de Bergman se focalise sur celle qui écoute plutôt que sur celle qui joue. La musique, via l’interprétation au piano, ne va pas s’y révéler comme un juge de paix mais plutôt comme une source d’affrontement en révélant les sentiments des deux personnages : celui d’une mère qui trouve sa fille trop sensible, et celui d’une fille qui considère sa mère comme émotionnellement infirme, dans l’incapacité d’entrer dans l’âme des autres.

Sonate d’Automne est le dernier film tourné par Ingrid Bergman (l’actrice décèdera quatre ans plus tard). Au moment du tournage, la comédienne qui se savait atteinte d’un cancer, malgré la fatigue, affronta les plateaux avec courage. Pour Liv Ullmann, Sonate d’automne est un film magnifique dont elle est très fière, surtout grâce à Ingrid, grâce à sa remarquable interprétation et à sa liberté de ton que l'actrice atoujours su imposer tout au long de sa carrière, que ce soit à Hollywood, en Italie, ou comme ici face à Ingmar Bergman.

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la ou bien suivez-nous !

L'AVIS DES INTERNAUTES

Soyez la première personne à publier votre message ici, en remplissant le formulaire ci-dessous.