PIANOWEB.fr    " Espace Média "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

VIDÉOS PÉDAGOGIQUES



PORTRAIT VIDÉOS MICHEL POLNAREFF

Cette page présente une sélection de vidéos concernant les différentes facettes de Michel Polnareff de sa musique jusqu'au sosie.


MICHEL POLNAREFF... IMAGES ET DÉBAT


DÉBAT MICHEL POLNAREFF, CHRISTIAN CHERET ET MARTINE GELIOT : Dans les années 60, la confrontation d'idées entre musique classique et musique de variété n'est pas évidente. Michel Polnareff, alors jeune chanteur en pleine ascension, entame un débat avec deux musiciens classiques, Christian Cheret et Martine Geliot...

LOVE ME, PLEASE LOVE ME : l'introduction pianistique de "Love me please love me" est célèbre et a contribué à la popularité de ce morceau. De nombreux pianistes d'aujourd'hui aiment encore jouer ce morceau plus de 40 ans après sa création. Ses passages démonstratifs basés sur des descentes d'arpèges permettent d'identifier tout de suite ce morceau aux couleurs "bluesy".

Dans cette version télévisée de la fin des années 1960, Michel Polnareff, peut-être pour s'éloigner de cette version quelque peu "académique", ignore les fameuses descentes en arpèges et accentue plutôt le jeu blues, osant même prendre un petit chorus pendant que le chef d'orchestre bat la mesure.


MUSIQUE DE FILMS : Michel Polnareff, durant son premier séjour aux États-Unis dans les années 1970, a tenté avec plus ou moins de bonheur l'aventure de la musique au cinéma. Le voici interviewé au moment où il travaille sur la bande son du film Lipstick (1976, réalisation Lament Johnson).

Pour ceux qui ont connu le compositeur à travers d'autres musiques de films ("La folie des grandeurs" (1971), "La vengeance du serpent à plumes" (1984) de Gérard Oury), hormis un titre à couleur commerciale et quelque peu disco, l'ensemble de la bande son se veut électro-acoustique, bien loin du Michel Polnareff auteur de chansons à succès.

La musique de "Lipstick" est pour lui une façon de montrer à ceux qui en doutaient, ses qualités de compositeur. Grâce aux moyens qui lui sont donnés, le musicien sort ses griffes et propose de faire entendre une longue suite orchestrale au ton agressif intitulé "Lipstick montage". Ce sont les répétitions en studio d'un des passages de ce morceau qu'il vous est proposé de voir dans cette vidéo.

MICHEL POLNAREFF, SA SOSIE PAR JEAN-PAUL ROUVE (HUMOUR) : si l'on dit à un passant : un chanteur avec des lunettes noires cerclées de blanc et des cheveux longs frisés et blonds… cela vous fait penser à qui ? Il y a de forte chance qu'il réponde Michel Polnareff.

Comme de nombreux artistes populaires, Michel Polnareff a hérité de sosies plus ou moins crédibles. Pour Podium, l'écrivain et metteur en scène du film, Yann Moix, a choisi l'acteur Jean-Paul Rouve pour incarner Michel Polnareff. Campé de lunettes noires et d'une perruque blonde, le choix est excellent et aussi crédible que chez d'autres… pour qui le rôle est souvent pris plus au sérieux.

Le monde des artistes fascine et certaines personnes n'hésitent pas aller jusqu'à l'absurde en achetant des vêtements ou des objets appartenant à des stars du show-business. Ici, un téléphone appartenant à Claude François par Benoît Poelvoorde. Fascinant le culte de la personnalité, non ?

Extrait : Débat (Les jeunes invités de la musique - 1967) - Love Me, Please Love Me (1968 - ORTF) - Musique de Films (1976 - origine inconnu) - Podium (de Yann Moix - 2003 - avec Jean-Paul Rouve et Benoît Poelvoorde)

SOMMAIRE

PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut

Accueil
Copyright © 2003-2022 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales