PIANOWEB.fr    " Espace Cours "
Portail sur la musique et les claviers modernes : piano, synthétiseur et orgue.

LEÇON GRATUITE



LA THÉORIE MUSICALE DU PIANISTE DÉBUTANT (SYNTHÈSE)

Ce cours s'adresse au musicien débutant, autodidacte ou pas, qui souhaite apprendre les bases de la théorie musicale. Son contenu comprend seulement les principaux signes et termes qui permettent de se familiariser avec les écritures que l'on rencontre dans les partitions. La connaissance est ici limitée à son strict minimum (des liens sont toutefois présents pour celui ou celle qui souhaite obtenir plus d'information).


ABORDER LA THÉORIE MUSICALE

Quand on aborde la musique, écrite ou non écrite, classique ou contemporaine, on est rapidement confronté à des termes, des signes musicaux, à un langage réservé. Cette connaissance, qui est exposée ici de façon purement théorique, va à l'essentiel. Les explications contenues dans ce cours sont toutefois appuyées par des commentaires, des conseils et des schémas.

Le plus important : N’allez pas trop vite, car ce savoir doit être parfaitement assimilé, surtout si l’on souhaite poursuivre dans la musique sans embûche. Chaque signe doit être reconnu sans aucune hésitation, tant au niveau de leur écriture que de leur valeur ou signification... C’est indispensable !



Ad Block


Pratique et Acquis

  • Compatible avec tous les instruments de musique.
  • Approche des écritures musicales.

Contenu

  • 1. Les termes musicaux : le rythme, le tempo et le mouvement, la tonalité et les modes, la transposition et la modulation
  • 2. Les signes musicaux : la portée, les notes, les silences, les clés, la mesure, le demi-ton et les altérations, le point, la liaison et le triolet.


1. LES TERMES MUSICAUX


LE RYTHME

  • Toute musique est à la base construite sur un rythme.
  • L’utilisation de sons regroupés, avec ou sans silences, constitue un rythme.

Commentaire Piano Web : l’importance que vous accorderez au rythme est capitale dans l’interprétation d’un morceau. Le rythme est à la base de l’histoire de la musique. L’écriture musicale est apparue bien plus tard.

En savoir + : Comprendre l'importance du rythme en musique


TEMPO ET MOUVEMENT

  • Le tempo détermine la vitesse exacte de l’exécution d’une pièce musicale écrite ou librement interprétée.
  • Sur une partition, le tempo est exprimé avec un chiffre au début de la partition correspondant à la valeur métronomique (appareil indiquant l’unité de temps).

Commentaire Piano Web : dans la musique dite « vivante » le tempo bouge très peu. Il est donc demandé au musicien d’avoir une certaine rigueur au niveau de la tenue du tempo.

En savoir + : Le tempo en musique, de la théorie à la pratique

  • Le mouvement est un mot placé au début du morceau. Il indique une échelle de valeur. Les principaux mouvements sont :
    • 1) Mouvements lents : largo, lento, adagio
    • 2) Mouvements moyens : andante, andantino, moderato
    • 3) Les mouvements rapides : allegretto, allegro, presto

Commentaire Piano Web : en musique dite « moderne », le mouvement est parfois décrit à travers des mots liés à un style ou à une danse : valse, rock, slow, etc.

En savoir + : Les mouvements musicaux et leur signification


TONALITÉ ET MODES

La tonalité est une indication qui apporte une certaine couleur sonore à une pièce musicale. Elle est souvent défini en fonction de la mélodie et des accords utilisés. La tonalité est basée sur un mode (le plus souvent majeur ou mineur). Toutefois, il existe de nombreux autres modes en fonction de l’origine des compositions : mode hongrois, hispanique, arabisant, etc.

Commentaire Piano Web : les musiques dites « vivantes », et notamment le jazz, font appel à de nombreux modes. Chaque mode à sa propre caractéristique. Le mode blues en est un parfait exemple.

En savoir + : La construction des tonalités majeures et mineures


TRANSPOSITION ET MODULATION

La transposition est l’exécution d’un morceau dans un ton plus grave ou plus aigu. La transposition est utilisée dans de nombreuses formes musicales.

Commentaire Piano Web : la transposition est utilisée notamment lorsqu’une tonalité ne convient pas à un interprète (chanteur, instrument transpositeur). On élève ou on abaisse l’ensemble du morceau jusqu’à trouver la hauteur désirée.

La modulation est le passage d’un ton dans un autre à l’intérieur d’un morceau. Souvent, après une modulation, on revient dans le ton d’origine.

Commentaire Piano Web : la modulation est souvent utilisée de façon intentionnelle chez les compositeurs classiques. Sa pratique nécessite des connaissances au niveau des tonalités.

En savoir + : La transposition et ses méthodes



2. LES SIGNES MUSICAUX


On écrit la musique avec de petits dessins appelés signes musicaux. Les signes principaux sont : les notes, les clés, les silences et les altérations.

LA PORTÉE

Les signes musicaux qui servent à écrire la musique se placent sur des lignes ou interlignes qu’on appèle la portée. Elle contient 5 lignes et 4 interlignes. On compte les lignes de bas en haut.

Commentaire Piano Web : comme la tessiture d’un piano est importante (88 notes), on utilise plusieurs astuces, dont celles d'utiliser deux portées superposées et complémentaires, mais aussi des petites lignes supplémentaires (jusqu'à 3, 4, 5 lignes) au dessus ou en dessous de chaque portée.

En savoir + : La portée et son utilisation


LES NOTES

  • Une note est un signe qui représente un son.
  • Les notes se placent sur les lignes et interligne de la portée.
  • Les notes portent les noms suivant : do, ré, mi, fa, sol, la, si.
  • Do, ré, mi, fa, sol, la, si, est l’ordre des notes en montant.
  • Si, la, sol, fa, mi, ré, do, est l’ordre des notes en descendant.

En savoir + : La lecture de notes et son fonctionnement


LES FIGURES DE NOTES ET LEUR DURÉE

C’est le dessin de la note qui nous indique sa durée dans le temps. La note qui dure le plus longtemps s’appelle la ronde et la plus courte la quadruple-croche. Dans l’ordre décroissant nous avons : la ronde, la blanche, la noire, la croche, la double-croche, la triple-croche, la quadruple-croche.

L’ordre décroissant est basé sur une table de multiplication de 2. C'est ainsi que.. 1 ronde dure aussi longtemps que 2 blanches, 1 blanche dure aussi longtemps que 2 noires, 1 noire dure aussi longtemps que 2 croches, etc.

Commentaire Piano Web : ce tableau est facile à assimiler. Connaître le rapport des notes entres-elles est indispensable ! Vous en aurez toujours besoin.

En savoir + : Les figures de notes


LES SILENCES

Les silences remplacent les notes lorsque leurs sons doivent être arrêtés. Il existe autant de figures de silences que de figures de notes. Il existe donc 7 figures de silences qui sont : la pause pour la ronde, la demi-pause pour la blanche, le soupir pour la noire, le demi-soupir pour la croche, etc.

Commentaire Piano Web : apprenez à dessiner tous les signes que vous rencontrez pour mieux les mémoriser. Cela vous sera utile si vous avez un jour le désir d’écrire une composition personnelle.

En savoir + : Les silences, signes et utilisation


LES CLÉS

La clé est un signe qui se place au commencement de chaque portée. Le piano utilise deux clefs : la clé de Sol et la clé de Fa. La clé sert de repère en indiquant où se situe la note qui porte son nom sur la portée. Grâce à cette indication, il est alors possible de déterminer le nom et l’emplacement des autres notes sur la portée. Dans le cas où l’on change de clé (clé de Sol ► clé de Fa - ou l'inverse), le nom des notes bouge en conséquence.

Commentaire Piano Web : théoriquement, la clé de sol est utilisée pour lire la mélodie (avec la main droite), tandis que la clé de fa sert à l'accompagnement (main gauche).

En savoir + : Le fonctionnement des clés en musique


LA MESURE

On délimite les mesures par des barres de mesure ou bâtons. Les barres de mesure séparent donc les mesures les unes des autres. Une double barre se compose de 2 barres l’une à côté de l’autre et indique la fin d’un morceau ou d’un passage (ex : couplet, refrain).

Une mesure se compose de tous les signes compris entre 2 barres de mesure. Son contenu est déterminé par la présence de deux chiffres superposés et complémentaires placés en général à côté de la clé :

  • Le chiffre du haut indique le nombre de temps contenu dans la mesure.
  • Le chiffre du bas indique qu'elle est la figure de note qui dure 1 temps.

Commentaire Piano Web : considérez la mesure comme une valeur cyclique qui se répète de façon identique. À l'image des centimètres, la distance est remplacée en musique par une valeur constante exprimée en temps. Les raisons d’utiliser la mesure sont nombreuses, en premier lieu, elle sert au musicien à se repérer avec aisance dans un morceau. Elle « cadre » le morceau et facilite sa lecture.

En savoir + : Fonctionnement de la mesure - La signature des mesures simples et composées.


LE DEMI-TON ET LE TON

Le demi-ton est une distance (ou intervalle) qui sépare 2 notes. C’est la distance la plus courte qu'il est possible de jouer sur un piano. L'addition de 2 demi-tons forme 1 ton. Ex : la note do et la note suivante sont séparées par un ton. En revanche, les notes mi, fa et si, do ne sont séparées que par un demi-ton puisqu’elles se suivent. La distance d’un ton séparant 2 notes est donc toujours accompagnée d’une note qui se trouve au milieu.

Commentaire Piano Web : si vous jouez toutes les notes de votre clavier (touches noires et blanches) vous monter par demi-ton, et si votre instrument possède 88 touches, vous aurez 87 demi-tons.


LES ALTÉRATIONS ET L'ARMURE

Les altérations servent à modifier le son d’une note (altération = altérer), soit vers le grave ou l’aigu. Il existe 3 altérations qui sont : le dièse , le bémol et le bécarre.

  • Le dièse augmente la note d’un demi-ton.
  • Le bémol abaisse la note d’un demi-ton.
  • Le bécarre remet le son de la note à sa place. Il annule l’effet de l’altération (dièse ou bémol) écrit avant.

L’altération se situe à la même hauteur que la note altérée (ligne ou interligne). Il existe également le double-dièse (il augmente la note altérée d'un ton) et le double-bémol (il abaisse la note altérée d’un ton)

Les altérations placées à côté de la clé forment l’armure. L’effet des altérations à l’armure est valable durant toute la longueur de la portée (le double-dièse et le double-bémol ne font jamais partie de l’armure).

Les altérations accidentelles ne sont pas à côté de la clé et se situent à l’intérieur des mesures. Elles se placent avant la note altérée et ne sont valables seulement pour la durée restante de la mesure où elles sont écrites.

En savoir + : Les altérations accidentelles et à l'armure, écriture et utilisation



TOUR D'HORIZON FINAL


D’autres signes existent et viennent en complément dont le point et la liaison.

LE POINT

Le point est un signe qui se place après la note et à la même hauteur. Une note suivit d’un point s’appelle une note pointée. Le point prolonge la durée de la note de la moitié de sa valeur. Ex : 1 ronde pointée vaut 1 ronde + 1 blanche, 1 noire pointée vaut 1 noire + 1 croche, etc. (les notes mais également les silences peuvent être pointés). On peut mettre 2 points après une note ou un silence. Le deuxième point vaut la moitié du premier (plutôt rare en écriture).

En savoir + : Le point, double point et point d'orgue


LA LIAISON

La liaison est une ligne arrondie qui se place au-dessus ou au-dessous des notes. Des notes réunies par une liaison sont appelées notes liées.

Il existe 2 façons d’utiliser la liaison :

  • 1) Lorsque 2 notes de même nom et de même hauteur sont liées, elles n’en forment qu’une qui dure aussi longtemps que les deux réunies.
  • 2) Lorsque la liaison relie un groupe de notes de noms différents (ex : la partie d’une mélodie), la liaison devient un signe de nuance. Elle indique que l’exécution des notes doit être jouée de façon liée sans aucune séparation sonore (d’où le nom de jeu lié).

En savoir + : La liaison de prolongation, écriture et utilisation


EN RÉSUMÉ...

À ce stade des connaissances, vous avez parcouru la base de la théorie musicale essentielle pour bien débuter. Nous ne pouvons que vous conseiller de suivre les différents liens présents sur cette page pour approfondir la connaissance des différents signes, leur utilisation et leur rôle dans les écritures.

Pour consulter l'ensemble des cours en ligne sur le solfège et les écritures musicales : SOMMAIRE SOLFÈGE/THÉORIE


- SOMMAIRE DES LEÇONS GRATUITES -

1 - ARRANGEMENT
2 - ÉVEIL MUSICAL
3 - HARMONIE
4 - IMPROVISATION
5 - PIANO ET TECHNIQUE
6 - RYTHME
7 - SOLFÈGE/THÉORIE
8 - PROGRAMMATION & LOG.
ACCUEIL
PARTICIPER/PUBLIER : EN SAVOIR PLUS
Facebook  Twitter  YouTube
haut
haut
Accueil
Copyright © 2003-2021 - Piano Web All rights reserved

Ce site est protégé par la "Société des Gens de Lettres"

Nos références sur le Web - © Copyright & Mentions légales